Chargement...
19
Soutiens
663 €
Sur 9 000 €

Vous pourrez vous faire rembourser sans frais si le projet n'atteint pas 2 700 €. Fin prévue le : 23/06/2018

Description

Nos proches peuvent subir des pertes de mobilité temporaire (suite à une chirurgie, un accident) ou progressive liées au handicap ou à l'âge. Personne ne peut imaginer pour soi-même ou pour ses proches, qu'un manque de mobilité puisse un jour nous empêcher de nous déplacer aux toilettes. C'est pourtant une réalité de vie vécue par 3,5 millions de Français.


En tant qu'aide-soignant, j'ai le désir d'améliorer toute situation vecue de cet ordre et d'accompagner, avec sourires, les patients. En tant qu'ex-ingénieur tourné vers l'innovation, j'ai recherché à créer un dispositif permettant d'éloigner les déchets des orifices naturels, comme le permet les bassins de lit rigides mais sans devoir attendre la disponibilité d'un(e) soignant(e), et tout en enveloppant le corps de matériaux souples et confortables, tels que les protections. Après trois années de travaux de conception et de vérifications par prototypage, ce dispositif, composé d'une partie jetable et d'une partie non jetable a été retenu pour la phase de developpement.


Le dispositif médical


Ce dispositif médical produit de l'air comprimé par un boîtier similaire à celui d'un tensiomètre de poignet pour gonfler un collecteur jetable, créant ainsi un espace sous les orifices naturels d'une personne alitée ou assise en fauteuil. L'air comprimé est utilisé, après élimination, pour déplacer les déchets, hors de la zone d'appui ou d'assise par l'action d'une cavité en latex gonflée indépendamment.


Traitement d'un écoulement d'urine


Traitement d'un écoulement de selles

Le dispositif retire aux usagers le stress de l'attente d'un soignant quand le besoin d'éliminer apparaît, et laisse l'usager dans des conditions d'hygiène et de confort très acceptables (l'espace crée sous les orifices naturels, réduit le contact selles / peau).


De ce fait, le dispositif réduit le temps et la pénibilité des toilettes intimes à effectuer par les soignants.Il réduit aussi les pics d'activité au moment des changes de protections après l'alimentation et les hydratations de tous les résidents.


Le manque d’exercice physique des personnes en perte de mobilité, génère souvent une surcharge pondérale et nécessite de la part des soignants une manutention importante à l'origine de troubles musculo-squelettiques.


Ce dispositif montré dans les vidéos n'est pas encore fabriqué. L'étape suivante est de créer une version réelle avec silicone, coton non tissé, tissu, films et conduits plastiques, micropompe, mini électrovannes, capteurs de pression, électronique embarqué. Le travail d'ingénieurie est onéreux pour les opérations de découpe, de soudure, d'assemblage, de moulage, d'usinage et de réglages nécessitent le temps d'intervention de personnes qualifiées. L'étude préalable de faisabilité technique et économique, assurée avec d'autres ingénieurs, gérants de PME, fabricants de machines spéciales permet d'espèrer la production de ce dispositif à un coût acceptable au regard des dispositifs existants.

Utilisation des fonds

A quoi serviront les fonds collectés ?


Les fonds collectés serviront à payer des entreprises pour la fabrication des sept pièces constituantes du dispositif. Chaque pièce fait l'objet d'un cahier des charges, et sera testée individuellement pour vérifier son fonctionnement, puis testée assemblée aux autres, en situation, pour vérifier le fonctionement global du système. Comme pour tout processus de création d'un dispositif innovant, il sera nécessaire de demander aux industriels, plusieurs versions de chaque pièce jusqu'à l'obtention d'un dispositif assemblé à la fois fonctionnel et confortable.


L'objectif financier de cette campagne correspond à la fabrication de la version une de chacune des sept pièces du dispositif. L'enveloppe globale nécessaire pour conduire la phase de prototypage à son terme, est estimée entre la fourchette basse et haute suivante (62 000€ - 102 000€). Toute contribution dépassant l'objectif financier permettra de vous présenter un prototype plus abouti par une vidéo réelle et non virtuelle !


Même en intégrant, lors de la conception, toutes les caractéristiques physiques, chimiques, mécaniques des matériaux utilisés, le prototypage réserve toujours des déconvenues et l'apparition de centaines de problèmes techniques dont la résolution est chronophage. Le travail de prototypage a déjà commencé, au sein de Fablab mais pour obtenir de l'étanchéité air et urine, l'usage de machines industrielles est nécessaire. Toutes mes ressources personnelles ont été épuisées et je suis à l'arrêt dans le processus de prototypage. Les fonds collectés me permettront de rentrer dans un cycle vertueux. En effet, si j'apporte les preuves tangibles de son efficacité et de son confort par l'existence d'un prototype, le risque perçu par les investisseurs sera moindre.


Je m'adresse à vous, à ce moment, le plus critique du développement de ce dispositif. Je ne souhaite pas que mon brevet dorme dans les armoires de l'INPI, cette innovation mériterait plus de considération. Le bien être, l'autonomie, plus de liberté, voilà des mots qui peuvent devenir autre chose que des concepts grace à ce dispositif.


Merci pour votre relai et votre soutien !

19
Soutiens
663 €
Sur 9 000 €

Vous pourrez vous faire rembourser sans frais si le projet n'atteint pas 2 700 €. Fin prévue le : 23/06/2018

Merci aux Contributeurs

Morgan Le Jeannic 24/04/2018 - 16:06
Ce projet tombe à pic avec la problématique actuelle au sujet des maisons de retraites et des soucis des personnels soignant !

Description

Nos proches peuvent subir des pertes de mobilité temporaire (suite à une chirurgie, un accident) ou progressive liées au handicap ou à l'âge. Personne ne peut imaginer pour soi-même ou pour ses proches, qu'un manque de mobilité puisse un jour nous empêcher de nous déplacer aux toilettes. C'est pourtant une réalité de vie vécue par 3,5 millions de Français.


En tant qu'aide-soignant, j'ai le désir d'améliorer toute situation vecue de cet ordre et d'accompagner, avec sourires, les patients. En tant qu'ex-ingénieur tourné vers l'innovation, j'ai recherché à créer un dispositif permettant d'éloigner les déchets des orifices naturels, comme le permet les bassins de lit rigides mais sans devoir attendre la disponibilité d'un(e) soignant(e), et tout en enveloppant le corps de matériaux souples et confortables, tels que les protections. Après trois années de travaux de conception et de vérifications par prototypage, ce dispositif, composé d'une partie jetable et d'une partie non jetable a été retenu pour la phase de developpement.


Le dispositif médical


Ce dispositif médical produit de l'air comprimé par un boîtier similaire à celui d'un tensiomètre de poignet pour gonfler un collecteur jetable, créant ainsi un espace sous les orifices naturels d'une personne alitée ou assise en fauteuil. L'air comprimé est utilisé, après élimination, pour déplacer les déchets, hors de la zone d'appui ou d'assise par l'action d'une cavité en latex gonflée indépendamment.


Traitement d'un écoulement d'urine


Traitement d'un écoulement de selles

Le dispositif retire aux usagers le stress de l'attente d'un soignant quand le besoin d'éliminer apparaît, et laisse l'usager dans des conditions d'hygiène et de confort très acceptables (l'espace crée sous les orifices naturels, réduit le contact selles / peau).


De ce fait, le dispositif réduit le temps et la pénibilité des toilettes intimes à effectuer par les soignants.Il réduit aussi les pics d'activité au moment des changes de protections après l'alimentation et les hydratations de tous les résidents.


Le manque d’exercice physique des personnes en perte de mobilité, génère souvent une surcharge pondérale et nécessite de la part des soignants une manutention importante à l'origine de troubles musculo-squelettiques.


Ce dispositif montré dans les vidéos n'est pas encore fabriqué. L'étape suivante est de créer une version réelle avec silicone, coton non tissé, tissu, films et conduits plastiques, micropompe, mini électrovannes, capteurs de pression, électronique embarqué. Le travail d'ingénieurie est onéreux pour les opérations de découpe, de soudure, d'assemblage, de moulage, d'usinage et de réglages nécessitent le temps d'intervention de personnes qualifiées. L'étude préalable de faisabilité technique et économique, assurée avec d'autres ingénieurs, gérants de PME, fabricants de machines spéciales permet d'espèrer la production de ce dispositif à un coût acceptable au regard des dispositifs existants.

Utilisation des fonds

A quoi serviront les fonds collectés ?


Les fonds collectés serviront à payer des entreprises pour la fabrication des sept pièces constituantes du dispositif. Chaque pièce fait l'objet d'un cahier des charges, et sera testée individuellement pour vérifier son fonctionnement, puis testée assemblée aux autres, en situation, pour vérifier le fonctionement global du système. Comme pour tout processus de création d'un dispositif innovant, il sera nécessaire de demander aux industriels, plusieurs versions de chaque pièce jusqu'à l'obtention d'un dispositif assemblé à la fois fonctionnel et confortable.


L'objectif financier de cette campagne correspond à la fabrication de la version une de chacune des sept pièces du dispositif. L'enveloppe globale nécessaire pour conduire la phase de prototypage à son terme, est estimée entre la fourchette basse et haute suivante (62 000€ - 102 000€). Toute contribution dépassant l'objectif financier permettra de vous présenter un prototype plus abouti par une vidéo réelle et non virtuelle !


Même en intégrant, lors de la conception, toutes les caractéristiques physiques, chimiques, mécaniques des matériaux utilisés, le prototypage réserve toujours des déconvenues et l'apparition de centaines de problèmes techniques dont la résolution est chronophage. Le travail de prototypage a déjà commencé, au sein de Fablab mais pour obtenir de l'étanchéité air et urine, l'usage de machines industrielles est nécessaire. Toutes mes ressources personnelles ont été épuisées et je suis à l'arrêt dans le processus de prototypage. Les fonds collectés me permettront de rentrer dans un cycle vertueux. En effet, si j'apporte les preuves tangibles de son efficacité et de son confort par l'existence d'un prototype, le risque perçu par les investisseurs sera moindre.


Je m'adresse à vous, à ce moment, le plus critique du développement de ce dispositif. Je ne souhaite pas que mon brevet dorme dans les armoires de l'INPI, cette innovation mériterait plus de considération. Le bien être, l'autonomie, plus de liberté, voilà des mots qui peuvent devenir autre chose que des concepts grace à ce dispositif.


Merci pour votre relai et votre soutien !

19
Soutiens
663 €
Sur 9 000 €

Vous pourrez vous faire rembourser sans frais si le projet n'atteint pas 2 700 €. Fin prévue le : 23/06/2018

Merci aux Contributeurs

Morgan Le Jeannic 24/04/2018 - 16:06
Ce projet tombe à pic avec la problématique actuelle au sujet des maisons de retraites et des soucis des personnels soignant !